MEILLEURES VENTES ANTILLES JEUNESSE

  • Kouté pou tan, tan pou Konpran ! Yékrik !
    An tan lontan, an tan nanni nannan, Compère Lapin et Compère Tigre habitaient la Guadeloupe.
    Compère Tigre passait son temps à manger et. à manger. Compère Lapin passait son temps à s'amuser et. à s'amuser. Jusqu'au jour où le Monstre Cyclone arriva. Une histoire qui te dira pourquoi la Guadeloupe a la forme d'un papillon. Et aussi pourquoi c'est avec du courage que l'on grandit !

  • Six comptines savoureuses des îles créoles, extraites du livre-disque  A l'ombre du flamboyant.

  • Les requins et le trésor

    Mikaël

    • Plb
    • 8 Avril 2010

    Dans les bulles des détendeurs, les requins, appâtés par le trésor, semblent galérer. C'est sans compter la persévérance de l'espiègle Mélissa qui entraînera ses amis depuis le sommet de la Soufrière jusqu'aux fonds coralliens de Bouillante.
    Ayayaye Lézabriko!

  • C'était à l'époque où les flamants roses vivaient à la Pointe des Châteaux, en Guadeloupe. Basile un jeune flamant, vivait heureux avec son ami Riri, un petit poisson bleu. Mais un jour, Riri disparût.
    Inconsolable, Basile partit à sa recherche.

  • Êtes-vous prêts à parcourir la Guadeloupe ? 1-2-3 Partez !

  • 30 comptines et berceuses poussent à l'ombre de ce flamboyant... Venues des îles créoles (Haïti, Guadeloupe, Martinique, Réunion), elles ont été collectées pendant plus d'un an auprès de familles en région parisienne. C'est l'équipe des Comptines et berceuses du baobab (coup de coeur de l'Académie Charles Cros 2002, prix Sorcières 2002, sélection Télérama 2002), qui s'est plongée avec le même plaisir et le même enthousiasme dans le monde créole.


    Chantal Grosléziat est partie à la pêche de ces étonnantes chansons traditionnelles, qui parlent de crabes terribles, de foulards qui font des oeillades coquines, de l'amour qui frappe à la porte, d'une incroyable recette de chocolat chaud, d'une Granmèrkal à la mode du chaperon rouge ou du ti zwaso qui va chez la fillette Lalo...

    Un répertoire riche et énigmatique, tendre ou coquin.


    Paul Mindy et Jean-Christophe Hoarau trouvent une nouvelle fois la justesse entre tradition et modernité : ils s'amusent et cela se sent dans leur écriture musicale ! Ils se sont entourés de talentueux musiciens : Mario Canonge, Christine Laforêt, Dédé Saint-Prix... Piano, accordéon, guitare, banjo, percussions traditionnelles, triangle... les instruments font retentir la puissance et la joie contenues dans ce répertoire. Les voix sont chaudes, douces, toniques ou envoûtantes et leur plaisir est très communicatif !

    Pour raconter en images ces contrées tout en contrastes, il fallait une profusion de couleurs et une grande liberté de formes. La palette explosive de Laurent Corvaisier s'y prête à merveille. Ce grand artiste, peintre avant tout mais l'un des illustrateurs les plus reconnus actuellement, a répondu avec plaisir à notre invitation. Ses images fortes et sensibles font penser à une danse, rythmée et profonde. Il a su tirer partie de l'étrangeté et du magique, du foisonnement et du mystère et ses images donnent envie de se mettre à danser et chanter !

  • Maé est une petite fille qui vit en Guadeloupe avec son père et une nouvelle maman. Se sentant rejetée, elle se réfugie souvent dans la mangrove et y rencontre Yaya, un lamantin, gros mammifère marin, qui lui parle et la console. Entre l'enfant et l'animal, c'est le début d'une extraordinaire amitié dans l'immensité bleue de la mer. Mais le danger vient de partout que l'on soit enfant ou mammifère marin. Et ce n'est que lorsque le lamantin Yaya aura sauvé la belle-mère de Maé d'un squale que Maé réussira à trouver sa place au sein de sa famille.

  • Télumée, paysanne de la guadeloupe née au début du siècle, a été élevée par sa grand-mère, " haute négresse " justement nommée reine sans nom.
    Télumée a souffert de sa condition de femme, de noire et d'exploitée. pourtant, qu'elle soit en compagnie d'elie ou au côté d'amboise, le révolté, sa volonté de bonheur, de " récolter par pleins paniers cette douceur qui tombe du ciel ", est la plus forte.
    Voici l'univers des antilles, avec ses couleurs, ses odeurs, sa vérité secrète, livré par une romancière qui s'approprie la langue française pour la soumettre à la musique noire.

  • Poisson la lune et la baleine tropicale, You glan glan, Térébenthine et Cécenne : voilà quelque-uns des perconnages merveilleux (ou méchants) que vous allez rencontrer dans ce recueil d'histoires des îles, ces doux pays sans hiver où la mer est phosphorescente et où les poissons volent.

  • Rêves amers

    Maryse Condé

    Rose-Aimée a 13 ans. Elle vit heureuse dans son petit village à Haïti, jusqu'au jour où la misère l'oblige à quitter les siens. Mais à Port-au-Prince, chez l'odieuse Madame Zéphyr, il n'est plus question d'étudier ni même de découvrir les joies de la ville. Petit à petit, Rose-Aimée devient son esclave. Avec l'aide de Lisa, elle parviendra à s'enfuir, sans espoir cependant d'atteindre la liberté.

  • Dans cet ouvrage, les enfants voyageront dans les forêts tropicales et découvriront bon nombre d'espèces de la faune antillaise.
    Ces contes leur permettront de connaître l'histoire de Kwanou le roi des sources, de Hideux le gecko, du crapaud buffle qui devint un prince, de Dadou ti-racoon essayant d'attraper une mangue, de Cocobino le moqueur trembleur et de bien d'autres encore...
    Ces histoires imaginaires seront pour tous une incroyable aventure.
    On a tous besoin d'histoires pour grandir. On a tous besoin d'entendre nos parents nous raconter des récits merveilleux d'animaux disparus ou en voie de disparition dans l'archipel antillais.

  • Quand Félicie apprend qu'elle va retrouver sa mère en France, elle comprend vite qu'il va falloir laisser seule sa grand-mère, Man Ya, qui l'a élevée... Quand, dans une cité de la banlieue parisienne, elle fait la connaissance de sa mère, de Papa Jo et de son nouveau petit frère, elle supporte un peu mieux sa nouvelle vie. Quand elle se lie d'amitié avec un camarade de classe venu, lui aussi, d'ailleurs, elle ne rêve que d'une chose : luire faire connaître son île lointaine... Un roman plein de tendresse, d'humour et se sensibilité qui enchantera aussi bien les jeunes que leurs aînés.

  • L'année de son entrée en classe de sixième, la jeune Cynthia découvre soudain que son île natale, La Guadeloupe, n'est pas au centre de l'univers. À l'origine de ce choc culturel, son professeur d'Anglais, le passionnant Mister Jones, grand amateur de voyages qui a déjà sillonné tous les continents. Un jour, le professeur d'Anglais propose d'embarquer tout le collège dans un tumultueux séjour linguistique sur l'île voisine de Montserrat, dominé par l'inquiétant volcan de la Soufrière. Quand Cynthia annonce la nouvelle de son voyage à Père Francis, le vieux paysan qui vit reclus derrière leur maison, la tristesse de celui-ci est incommensurable.
    Sans famille, sans moyens, Père Francis a toujours nourri le rêve secret de visiter Montserrat avant de mourir. Dans un élan de solidarité générale, Cynthia et ses camarades organisent une quête générale pour offrir le voyage de sa vie au paysan solitaire. Quant au séjour sur cette île , il va réserver bien des surprises et le retour à la Guadeloupe bien des frayeurs ! Un danger menace bientôt Montserrat et ses habitants : le volcan de la Soufrière commence à cracher de la cendre, et nul ne sait jusqu'où iront ses colères...

  • Lors d'une promenade, Ti José sauve un crapaud tout jaune, qui lui confie une pièce d'or à remettre à Poyo le Coq.
    Qui est ce personnage ? Quel est son secret ?
    Cette rencontre inattendue entraîne Ti José dans une aventure mystérieuse à travers la Guadeloupe.

    On jou, toupannan i té ka fè on ti ponponm adan on koté yo ka kriyé « l'écrin vert », Tijozé touvé on krapo. Krapo-la té tou jòn.
    Tijozé woté-y adan on mové pozisyon.
    Kifè, krapo-la ba-y on pyès-lò pou-y ay pòté ba Pòyò, kòk-gyenm-la.
    Aki tala ? Kimoun ésa ? Ka i ka kaché konsa ? Kontré-lasa souprann Tijozé, fè-y ni bon enpé tribilasyon, ki fè-y monté é désann dépi Senklòd jis Kapèstè.

  • Dans les années 1950, un jeune garçon décrit sa vie en Guadeloupe : l'excursion à la rivière pour laver le linge, les jeux avec les «ti-filles», les récits merveilleux du grand-père Réache qui a rencontré le roi des bandits, sans oublier la venue du préfet de «l'en-France» et la peur de revenir en esclavage.
    Une enfance marquée par l'odeur du colombo, le goût des mangues cueillies en douce, les couleurs flamboyantes des fleurs de tulipier...

    En une vingtaine de tableaux, Ernest Pépin fait revivre les émerveillements d'un enfant partagé entre deux univers : celui de ses grands-parents, riche des traditions de la Guadeloupe, et celui de ses parents, imprégné de valeurs françaises.
    Poésie du quotidien, magie des lieux, dureté du réel se fondent en un récit captivant, émaillé d'anecdotes savoureuses.

    Un grand auteur créole raconte, dans une langue savoureuse et originale, son enfance partagée entre traditions antillaises et culture française.

empty