Grosleziat

  • 30 comptines et berceuses poussent à l'ombre de ce flamboyant... Venues des îles créoles (Haïti, Guadeloupe, Martinique, Réunion), elles ont été collectées pendant plus d'un an auprès de familles en région parisienne. C'est l'équipe des Comptines et berceuses du baobab (coup de coeur de l'Académie Charles Cros 2002, prix Sorcières 2002, sélection Télérama 2002), qui s'est plongée avec le même plaisir et le même enthousiasme dans le monde créole.


    Chantal Grosléziat est partie à la pêche de ces étonnantes chansons traditionnelles, qui parlent de crabes terribles, de foulards qui font des oeillades coquines, de l'amour qui frappe à la porte, d'une incroyable recette de chocolat chaud, d'une Granmèrkal à la mode du chaperon rouge ou du ti zwaso qui va chez la fillette Lalo...

    Un répertoire riche et énigmatique, tendre ou coquin.


    Paul Mindy et Jean-Christophe Hoarau trouvent une nouvelle fois la justesse entre tradition et modernité : ils s'amusent et cela se sent dans leur écriture musicale ! Ils se sont entourés de talentueux musiciens : Mario Canonge, Christine Laforêt, Dédé Saint-Prix... Piano, accordéon, guitare, banjo, percussions traditionnelles, triangle... les instruments font retentir la puissance et la joie contenues dans ce répertoire. Les voix sont chaudes, douces, toniques ou envoûtantes et leur plaisir est très communicatif !

    Pour raconter en images ces contrées tout en contrastes, il fallait une profusion de couleurs et une grande liberté de formes. La palette explosive de Laurent Corvaisier s'y prête à merveille. Ce grand artiste, peintre avant tout mais l'un des illustrateurs les plus reconnus actuellement, a répondu avec plaisir à notre invitation. Ses images fortes et sensibles font penser à une danse, rythmée et profonde. Il a su tirer partie de l'étrangeté et du magique, du foisonnement et du mystère et ses images donnent envie de se mettre à danser et chanter !

  • Interprétées en espagnol et en quechua, ces 26 berceuses, comptines et chansons témoignent de la diversité et de la richesse du répertoire d'Amérique latine, entre influence amérindienne et espagnole. Une grande variété de rythmes et de genres musicaux, de superbes voix d'enfants et d'adultes, authentiques et poignantes, accompagnées par les instruments qui font la saveur de ces musiques traditionnelles : guitare, charango, cajón, bandola, cuatro, tuba, quena, ocarina, flûtes andines, etc.
    Toutes les paroles sont reproduites dans leur langue d'origine et traduites en français. En fin d'ouvrage, des commentaires permettent d'en apprendre plus sur les instruments, l'histoire, les mythes et légendes et la culture des différents pays.

  • 29 comptines et berceuses d'asie : cambodge, chine, corée, japon, laos, thaïlande, vietnam, pour la première fois réunies dans un livre-disque ! collectées par chantal grosléziat, ces chansons délicates, tendres et gaies surprennent par leur variété et leur richesse.
    Jeux de doigts, berceuses, chants de fête, toutes témoignent de cultures étonnamment vivantes. toutes les paroles des chansons sont reproduites dans leur alphabet d'origine, transcrites en caractères latins et traduites en français. en annexe, une mine d'informations sur les origines, les gestuelles et l'instrumentation de chaque comptine. sur le cd, les arrangements de jean-christophe hoarau font la part belle aux pipas, kotos, khènes, khongs, yangkins, erhus, shamisens, flûtes shakuhachi et autres instruments traditionnels d'asie.
    Autour de mieko miyazaki, wang weiping, hao-nhiên pham, sanaé rodière, kim-chin nguyen, on retrouve une vingtaine de musiciens et chanteurs, animés d'une belle émotion et sensibilité.

  • Au son de l'accordéon, des xilira et txistu (petites flutes), alboka (clarinettes) et des percussions, dévouvrez les 23 morceaux de la sélection. De nombreux chants collectifs qui font la part belle aux voix d'enfants trouvées au nord comme au sud, et aux artistes du territoire basque : Maddi Oihenart, Mixel Etchekopa, Pantxika Solorzano, Juan Mari Beltran.

  • Quels légumes et quels fruits cultiver en priorité quand on n'a qu'un petit jardin et peu de temps à consacrer?

    Ceux qui sont bien meilleurs fraîchement cueillis au jardin qu'achetés dans le commerce.
    Ceux qui permettent de faire de substancielles économies.
    Ceux qui offrent une production abondante sur peu d'espace.

  • Une sélection de comptines et berceuses les plus représentatives de l'Afrique noire, de la Côte-d'Ivoire au Rwanda, dans la diversité des langues (lingala, wolof, bambara, peul, sango...). Chaque comptine est transcrite dans sa langue d'origine et traduite en français. Les commentaires culturels sont regroupés à la fin de l'ouvrage.

  • Tous les adultes sont émerveillés devant un nourrisson qui écoute intensément une musique, qui babille, chantonne, avide d'échange et de relation avec les êtres qui l'entourent. Ce livre s'adresse aux parents et aux éducateurs dont la présence sensible et créative auprès du bébé, peut enrichir ses premiers émois, ses premières découvertes du monde sonore et de la musique.

  • L'oreille aux aguets, le bébé écoute déjà. Il butine paroles, musique, sons, bruits pour s'élancer, de vocalises en imitations sonores, des bruits du corps aux bruits des objets vers les instruments et leur musique. Mais comment passe- t-il d'une perception sensorielle et globale à une écoute des propriétés sonores ? Peut-on parler d'une pédagogie de l'écoute avec les tout-petits et quel est le rôle de l'environnement sonore et musical ?
    Chantal Grosléziat montre ici l'importance des relations affectives et de l'écoute des sons comme objets de jeu dans toute éducation musicale. Parce qu' « il n'y a rien dans l'intellect qui n'ait été d'abord dans les sens » (Michel Serres).

  • Loin de tout a priori culturel, esthétique, pédagogique, chacun peut trouver plaisir et intérêt dans l'échange musical avec un petit. Pour évoquer cet éveil, des récits d'expériences, des réflexions sur les enjeux de l'écoute et de l'invention, enrichis de l'apport de philosophes, psychologues, écrivains.
    Mais aussi des présentations de chansons, comptines, instruments, disques pour enfants.
    La forme ludique de l'abécédaire invite à aborder différentes facettes de l'éveil musical des jeunes enfants, à l'usage des parents, éducateurs et musiciens.

    Chantal Grosléziat, musicienne et pédagogue, est directrice de Musique en Herbe (Seine St Denis)  

  • Dans le Nord, on jardine comme on respire... Le potager c'est important et on ne fait pas semblant... On se transmet ses graines et ses secrets de père en fils.
    Avec une terre le plus souvent « généreuse », un climat océanique et des variétés locales particulièrement intéressantes, le Nord est une région idéale pour cultiver son potager.
    Rodolphe Grosléziat, bien connu pour son ouvrage « le potager anti-crise » et « régional de l'étape » nous offre ici un guide particulièrement réussi.
    Tout d'abord panorama des informations géo-climatiques spécifiques au Nord :
    Nature du sol, pluviométrie, ensoleillement, températures...
    Puis présentation des techniques de base du jardinage bio adaptées à la région.
    Préparer son jardin : savoir l'implanter pour profiter au maximum des heures d'ensoleillement, organiser son espace pour ne pas tasser le sol, composter, pailler, etc... Soigner ses plantes et préférer prévenir que guérir...
    Et parce que dans le Nord, le soleil n'est pas si chaud, se construire une serre ou un chassis ...
    Enfin parce que cette région a su préserver son patrimoine maraîcher, sont mis à l'honneur 8 légumes « phare » du Nord : l'ail du Nord, l' artichaud gros vert du Laon, la laitue lilloise, le choux-fleur martinet, la tomate douce de Picardie... Puis 55 légumes spécialement adaptés au climat et au sol du Nord et quelques fruits rouges. Pour chaque légume : 1 fiche avec informations botaniques et conseils de culture.

  • Jeune jardinier autodidacte, lauteur rassemble dans ce livre son expérience inédite du jardin potager : pour chacune des cultures, il recherche les techniques les plus simples, les plus saines, les plus « rentables ». Partant « de rien », il est parvenu, en moins de 7 ans, à une quasi-autonomie et parvient à nourrir toute sa famille toute lannée grâce aux légumes de son jardin, cultivés sans aucun engrais ni pesticide. Ce tour de force ne le mobilise guère plus quune demi-heure par jour en moyenne et ne lempêche pas davoir dautres loisirs. Mieux encore, Rodolphe comptabilise ses récoltes en fonction des cours du marché et nous prouve par les chiffres que « faire son potager, ça vaut le coût », puisque léconomie réalisée représente entre 2,8 et 3,5 fois la valeur dun SMIG mensuel par an .

    Rodolphe Grosleziat est professeur en lycée technique et habite dans la région du Tréport, en baie de Somme. Son épouse, ses trois enfants et lui-même ont peu à peu découvert le jardinage après avoir construit leur maison bio-climatique en 2002 à la sortie dun petit village. Il a été lauréat du Concours national des jardins potagers organisé par la SNHF en 2007. Parmi ses nombreuses passions, le kayak occupe une grande partie de son temps.


  • Une démarche inédite autour des grandes problématiques que suscite le sonore dans la classe : enregistrer pour "saisir le réel" et se l'approprier.

  • Quels fruits et légumes cultiver en priorité quand on a un petit jardin et peu de temps à y consacrer ? Il faut se concentrer sur les plus "rentables" : ceux qui sont bien meilleurs fraîchement cueillis au jardin qu'achetés dans le commerce, ceux qui permettent de faire de substantielles économies - ceux qui offrent une production abondante sur peu d'espaces, ceux qui ne posent pas de problèmes et sont faciles à cultiver.
    Rodolphe Grosléziat nous donne dans ce livre toutes les astuces pour tirer le meilleur parti d'un petit potager : les options possibles (potager traditionnel, en carrés, en quatre-quarts...) ; optimiser l'espace ; les techniques à connaître (bio naturellement) ; les légumes et les fruits qui valent vraiment le coup ; comment les cultiver.

empty