• Décembre 1943 - été 1944 : c´est au cours de ces mois décisifs que Frison-Roche choisit de situer l´action de ce roman, inspiré de sa propre expérience de la clandestinité pendant la Seconde Guerre mondiale. Quelques mois dans l´histoire d´un maquis de l´Armée secrète en Savoie, racontés dans un style haletant. Le lecteur s´attache indéfectiblement aux héros, qu´il s´agisse de Rivier, le chef du maquis, de son second, Laurent, ou de la jeune Philo, qui remplira jusqu´à la mort son rôle de liaison.
    Frison-Roche sait évoquer avec justesse les difficultés rencontrées par ces hommes et ces femmes et mettre en valeur l´abnégation, l´esprit de sacrifice et la bravoure de ces résistants qui ont lutté pour la liberté. Un roman publié pour la première fois en 1968, mais qui garde toute sa force.

  • Voici enfin réunis en un seul ouvrage l'ensemble des récits sahariens de Roger Frison-Roche.
    Depuis sa découverte du désert algérien, en 1935, jusqu'à sa dernière excursion, en 1975, Frison-Roche a effectué pas moins de dix-neuf expéditions dans le Sahara. Dans Carnets sahariens, il retrace ses premières méharées, l'ascension de la mystérieuse Garet El Djenoun (la " montagne des Génies ") et ses essais de ski sur les dunes du Grand Erg occidental, la découverte de gravures encore un raid en vue de réaliser le premier film en couleurs sur le Sahara.
    Les textes de Cinquante Ans de Sahara, qui furent publiés pour la première fois en 1976 accompagnés de photographies, constituent l'aboutissement de cette passion pour le Sahara. Frison-Roche y évoque sa dernière expédition saharienne, effectuée plusieurs années après, en suivant un circuit hors-piste de 3 500 km, dans un Sahara qui a changé et s'est ouvert au tourisme, mais dont il sait faire revivre l'envoûtement.

  • Pour la première fois réunis en un seul volume, Peuples chasseurs de l'Arctique et Nahanni sont les deux grands récits des aventures canadiennes de Roger Frison-Roche.
    En 1966, l'écrivain décide d'aller à la rencontre des Indiens du Grand Lac des esclaves aux côtés de son complice, le photographe Pierre Tairraz. Les voilà donc partis pour quelque deux mille kilomètres en traîneau dans les déserts glacés du Grand Nord.
    Trois mois durant, ils supportent des températures entre -30°C et 40°C et découvrent une vie de chasseurs aux antipodes de la leur. Profondément marqués par ce premier voyage, les deux hommes éprouvent, trois ans plus tard, l'irrépressible besoin de revenir sur leurs pas et envisagent cette fois de remonter en canot le cours de la redoutable Nahanni.
    Ce récit d'aventures mythique, écrit au retour de l'expédition, suscite toujours autant le frisson et nous fait découvrir les horizons d'une terre mystérieuse et hostile, dont les noms évocateurs, la porte des Enfers, la chaîne des Funérailles...,rappellent sans cesse l'omniprésence du danger.

  • Pour ramener à bon port le corps de son père, foudroyé en pleine ascension, Pierre est prêt à braver tous les dangers. À Chamonix, les guides se mobilisent : Servettaz était le meilleur d'entre eux. La montagne est une redoutable tueuse, elle sélectionne impitoyablement ses victimes. Celles-ci le savent bien, elles qui la consomment comme une drogue et la portent dans leur sang. Une histoire qui parle de passion, de courage et de la solidarité des hommes.

  • À Chamonix, la jolie Parisienne Brigitte Collonges n'était venue chercher que le soleil et le plaisir des fêtes mondaines. Or, Zian, un jeune guide dont la montagne est toute la vie, lui révèle les joies de l'exploit et la splendeur des paysages intacts... Un exaltant partage qui devient grand amour. Cependant, tandis que Zian se consacre à sa passion, Brigitte découvre la solitude et les angoisses de l'attente. Entourée de villageois hostiles, elle étouffe. Et cette montagne, qui avait su les réunir, lui apparaît comme une rivale, vouée à les séparer.

  • Tous les amis de Zian sont persuadés que Brigitte est la seule responsable de sa mort. Aussi, lorsqu'elle décide de vivre au village et d'y élever son fils, la Parisienne affronte l'hostilité des montagnards. Pour se faire pleinement accepter par la communauté qui la rejette, Brigitte réalisera un exploit, prouvant ainsi qu'elle est digne du nom qu'elle porte.

  • 1943. Partout, la guerre. Même en Savoie, des hommes ne cèdent pas.
    Sous le couvert des sapins, ils s'organisent à l'abri des hautes vallées neigeuses. Ils sont trois combattants de l'ombre : Rivier, le héros du pays, l'ancien de l'armée des Alpes, Laurent, le grand gosse que les épreuves vont transformer en chef, et Rodriguez, l'Espagnol fier et amoureux de la jeune Philo, qui, sous sa beauté délicate, cache un courage de fer. Clandestinement, ils servent tous un idéal et engagent leur vie sans mots inutiles... parfois jusqu'à la mort.

  • Chargé de capturer un Touareg meurtrier, le lieutenant Beaufort, rude Savoyard et novice du désert, prend le commandement de l'expédition du Pr Lignac. Sur la route secrète de l'or et des esclaves, tensions et conflits se multiplient, alors qu'un bras vengeur cherche à décimer le convoi.

    Au bout du monde, dans la nuit bleue d'un Sahara où pullulent vipères et frelons géants, une aventure terrible et exaltante soudera pour toujours ces hommes en quête de paix intérieure.

  • « Bientôt le jour naîtra ; Kristina est à la lisière de la taïga de bouleaux. Quelques pas et elle peut disparaître, s'incorporer à la nature... » Kristina est une Samisk, ce peuple qui vit encore au rythme de ses ancêtres dans les vastes étendues du nord de la Scandinavie. Or, le monde moderne les rattrape peu à peu, menaçant de briser leur tranquillité. Kristina refuse de se soumettre, mais aura-t-elle le courage de se battre jusqu'au bout ?

  • Les trois romans de montagne de frison-roche sont réunis dans ce volume - genre qui fit sa notoriété.
    Trois histoires de dépassement de soi, de passion, de fraternité. premier de cordée, écrit et adapté au cinéma pendant la guerre, raconte le combat d'un fils, handicapé par une blessure qui le rend sujet au vertige, décide de suivre les traces paternelles en haute montagne, envers et contre tout. la grande crevasse (1948) et sa suite, retour à la montagne (1957), tracent l'histoire d'une jeune fille noble s'affranchissant de l'existence qui lui était promise.
    Mais l'existence d'une femme de guide n'est pas faite que de cimes... seul un exploit pourra réhabiliter celle qui est stigmatisée par la communauté montagnarde, et lui octroyer sa reconnaissance.

  • Homme de plume (il était journaliste et auteur) autant qu'alpiniste (il était guide de haute montagne), Frison-Roche a traversé le siècle, parcouru le monde, mais est resté fidèle à Chamonix, qui l'a toujours considéré comme l'un des siens.

    Convoquer le Mont-Blanc pour rendre hommage à cet homme audacieux et généreux, à l'occasion du vingtième anniversaire de sa mort, n'a rien de fantaisiste. Grâce à ses articles, ses discours, ses entretiens, devenez le témoin de la rencontre privilégiée entre le grand reporter et la montagne. Le genre de rencontre qui conduit à soi-même et aux autres. Le genre de destins qui invente des héros.

  • Retrace l'épopée de l'alpinisme dans les Alpes et l'Himalaya notamment, et présente l'évolution actuelle de l'alpinisme et les nouvelles voies découvertes. L'ouvrage montre également comment la montagne s'est elle-même transformée et rend hommage aux alpinistes disparus. Avec cinquante biographies d'alpinistes et cent dates clés.

  • 1960. Une équipe de scientifiques, militaires et journalistes se lance dans la traversée du Ténéré, grande étendue encore inexplorée en plein coeur du Sahara. L'objectif principal de la mission est d'ouvrir une route d'approvisionnement du Tchad par le nord, exploit réalisé grâce aux avancées technologiques en matière d'orientation et de transport. Alors que Roger Frison-Roche appréhende la monotonie d'un voyage réglé au millimètre, massifs de montagnes et rochers inconnus se dévoilent peu à peu au fidèle chroniqueur de l'expédition, comblant les promesses de découvertes qui l'ont poussé à y participer. Mais plus que tout, la mission Ténéré se révèle d'une importance capitale pour l'histoire de l'humanité : les traces de présence humaine vieilles de plusieurs millénaires abondent, à la stupéfaction de tous. Comment imaginer que le Ténéré, cette plaine désertique redoutée des caravaniers, fut un jour une oasis fertile abritant les premières civilisations du monde ?
    Roger Frison-Roche signe la plus belle des aventures, celle de l'homme à la recherche de ses origines.

  • Les montagnes sont les cathédrales de la Terre. L'homme a tout oublié du passé : les siècles d'isolement et d'obscurité, le monde clos des vallées perdues, le climat rigoureux, l'absence de ressources. Il aura suffi d'une centaine d'années pour que la montagne, qui était hostile, lui apporte tout : l'énergie de ses eaux, les richesses du sous-sol, et cette nouvelle forme d'apport et d'économie que sont le tourisme d'été et d'hiver. Par la montagne, l'homme a pu quêter la beauté, trouver le repos de l'âme dans l'action physique salutaire, s'évader des termitières métropolitaines, comprendre la poésie du silence retrouvé.

  • La géographie est une science mouvante et vivante, en perpétuelle évolution, comme le sont les montagnes. L'homme a eu la chance d'apparaître au plus bel âge de la Terre, celui où ses montagnes sont encore belles, hautes, couvertes de neiges qui dispensent partout des eaux limpides, des vallées fertiles, des forêts touffues.
    Car il n'y a pas toujours eu des montagnes sur la Terre, et il n'y en aura peut-être pas toujours. Les montagnes naissent et meurent... Parfois, un volcan naît, une île surgit quelque part dans le Pacifique, un pan de montagne glisse et recouvre une vallée, une montagne s'effrite, un lac se comble, et tous ces indices, pour qui sait observer, portent témoignage d'une force créatrice et destructrice incessante.
    Aussi, cet ouvrage n'est-il pas uniquement une encyclopédie de l'alpinisme, mais une étude plus générale sur les montagnes, grâce auxquelles l'homme a pu vivre, se développer dans sa forme sociale actuelle, et prospérer.

  • « Il est encore temps de fuir si vous préférez la mer. » Dans ce livre-hymne à la mon¬tagne, à sa montagne, Frison-Roche nous invite à le suivre dans sa randonnée autour du mont Blanc et nous introduit à la familiarité des gens de ses sept vallées.
    Dédié

  • Les outils de la compliance Nouv.

    Comme les précédents cycles consacrés au thème général de la Compliance et visant à construire un "Droit de la Compliance", ayant vocation comme eux à être publiés, ce cycle prend un aspect particulier de cette branche du Droit en train de s'élaborer, qui s'est appliqué avant même d'avoir été conçu. Puisque le pragmatisme a précédé, voire a prévalu, le thème retenu cette année est : Les outils de la Compliance.
    Ceux-ci sont très divers, non seulement entre eux mais selon les secteurs dans lesquels ils se déploient ou selon les zones géographiques dans lesquelles ils sont appliqués. Il convient de les appréhender en dépassant la description de l'instrument littéralement montré, tels que les textes ou les promoteurs le montrent, sans monter immédiatement vers de trop grandes généralités. C'est pourquoi certaines conférences vont porter sur des mécanismes spécifiques bien identifiés, comme la cartographie des risques ou le lancement d'alerte. Elles pourront prendre aussi comme sujet la façon dont le Droit de la Compliance utilise des outils plus généraux pour parvenir à ses fins, comme les actions en justice, les incitations ou les nouvelles technologies. Cela permettra de problématiser des difficultés plus nettement perceptibles dans le Droit de la Compliance comme celles de l'adéquation ou l'inadéquation de la contrainte par rapport aux buts, de la prise en considération ou non de la géographie juridique et politique, de l'articulation ou non des outils entre eux.
    Ces diverses conférences auront lieu dans plusieurs lieux, selon la part prise par les différentes structures universitaires qui cette année apportent leur concours au Journal of Regulation & Compliance (JoRC) pour la réalisation du cycle. Il en résultera deux ouvrages, l'un en langue française : Les outils de la Compliance, l'autre en langue anglaise : Compliance Tools.

  • Réédition enrichie du "Petit Manuel pratique de Ski" publié en 1932 par COUTTET CHAMPION. Cette réédition exceptionnelle préfacée par Christian Mogore comprend le texte intégral de l'auteur, la préface originale du Dr Agnel, ainsi que des photos et documents d'époque inédits montrant notamment Alfred Couttet donnant des cours de ski aux enfants de Chamonix ainsi qu'aux touristes venus aux sports d'hiver. Cette édition est complétée d'un texte hommage de ROGER FRISON-ROCHE retraçant la carrière et l'oeuvre de COUTTET CHAMPION, personnalité incontournable de l'histoire du ski, de l'alpinisme et du Mont-Blanc.

  • Sur un mode romanesque, retrace l'histoire véridique de René Caillié qui réussit à atteindre Tombouctou après une périlleuse traversée de l'Afrique au début du XIXe siècle.

  • 1960, Snowdrift, un village perdu au sein des immensités glacées du Grand Nord canadien : c'est là que Max, héros désabusé d'une guerre sanglante passée dans la R.A.F, et Rosa, Indienne fière et généreuse, ont choisi d'abriter leur amour. Aux côtés de sa femme, Max a réappris à vivre en homme libre.
    Mais le destin frappe à nouveau :
    Après la mort tragique de Rosa, Max rentre en France, où il retrouve sa famille désespérée par la fugue de son neveu, Bruno. Réussira-t-il, à son tour, à sauver cet adolescent prisonnier de la drogue en lui transmettant sa passion des grands espaces ?

    Couverture : Photo © Richard Wear / Design Pics / Corbis

  • Commentaires de deux décisions jurisprudentielles (Tribunal fédéral suisse et CEDH) autour de la gestation pour autrui (filiation, mère porteuse,...).

  • Dans ce livre de mémoires. Roger Frison-Roche, l'un des grands écrivains-aventuriers du XXe siècle, revient tour à tour sur son enfance passée à flanc de montagne, sur les nombreux exploits sportifs dont il fut le héros, sur les guerres et son engagement dans la Résistance - mais également sur sa prédilection toute particulière pour les voyages extrêmes dont il tirera un amour immodéré pour le Grand Sud algérien comme pour les magiques contrées polaires. Un livre empreint de l'immense respect pour le courage et la dignité humaine qui caractérise toute son oeuvre.

  • Au-delà des portes de l'Infini s'étend la plus envoûtante des vallées du Grand Nord canadien, la Vallée sans hommes, celle d'où nul n'est jamais revenu. Là coule la Nahanni, cette « rivière aux sortilèges », aux chutes vertigineuses et aux rapides furieux. C'est au coeur de ces solitudes infinies que Max, le héros de La Peau de bison, a décidé de retrouver la nature. Il y est rejoint par Bruno, son neveu devenu pilote dans le Grand Nord après avoir renoncé à la drogue. Seuls sur ces terres du désespoir et de la mort, prisonniers de la nuit polaire et des tempêtes, les deux hommes épris de liberté finiront par devoir payer un lourd tribut à la Nahanni.

    Couverture : Emperor Falls, 1916.
    © Photographe anonyme / National Geographic Society / Corbis


  • En 1870, les hasards de la guerre précipitent le destin d'Aurélie Picard, jolie et ambitieuse cousette de province : elle épouse un jeune prince de l'islam, Si Ahmed Tidjani. Un roman tiré d'une histoire vraie, celle de la première Française au Sahara.


empty