Journal d'un AssaSynth Tome 2 : shémas artificiels

Traduit de l'ANGLAIS (ETATS-UNIS) par MATHILDE MONTIER

À propos

Une série de quatre novellas.
Le narrateur, qui écrit son journal, est un être synthétique asexué, un androïde de sécurité chargé d'assurer la protection des clients qu'on lui assigne. Ce synthétique, qui se surnomme spontanément « AssaSynth » en raison de son passé sanglant, pose un regard froid et dédaigneux sur l'humanité.
Ironie et flegme sont de mise, car tout ce que cet androïde désire, c'est qu'on le laisse tranquille. Il a piraté son module de contrôle - un secret qui lui vaudrait d'être détruit si cela venait à se savoir -, et préfère de loin visionner des épisodes de son soap opera préféré téléchargés en douce plutôt que de fréquenter des humains qu'il ne comprend pas et qui le lui rendent bien.

AssaSynth se fait passer pour un humain augmenté afin d'enquêter sur les événements violents qui entachent son passé : l'androïde aurait perdu le contrôle et massacré les clients d'un précédent contrat, après quoi il aurait été en partie réinitialisé. Il décide de se rendre sur les lieux du massacre.
Et pour arriver à ses fins, l'androïde se fait embaucher comme consultant de sécurité auprès de trois scientifiques en litige avec leur employeur, qu'iel* sauve de plusieurs tentatives de meurtre et d'un kidnapping. AssaSynth apprend que le massacre perpétré s'inscrivait dans un complot de sabotage à plus grande échelle, dont GrayCris Corporation semble responsable.
Entre voyage dans la galaxie et exploration de mine abandonnée, Une vie de Synth explore davantage la conscience émergente du narrateur. Ses relations avec d'autres intelligences artificielles dessinent une fresque de personnages non-humains d'une grande profondeur, rappelant le cycle de « La Culture » de Ian Banks. Se mettant au service d'autres humains afin de suivre discrètement sa propre enquête, AssaSynth découvre à quel point il est délicat de ne pas s'attacher émotionnellement à ceux qu'on protège.


Rayons : Fantasy & Science-fiction > Science-fiction > Space opera


  • Auteur(s)

    Martha Wells

  • Traducteur

    MATHILDE MONTIER

  • Éditeur

    L'ATALANTE

  • Distributeur

    SODIS

  • Date de parution

    20/06/2019

  • Collection

    La Dentelle Du Cygne

  • EAN

    9791036000072

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    170 g

  • Série

    journal d'un AssaSynth

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Martha Wells

  • Pays : Etats-unis
  • Langue : Anglais (etats-unis)

Née à Fort Worth au Texas, Martha Wells est diplômée d'anthropologie de l'université A & M du même État et y vit avec son mari à College Station.

empty